Bandeau Amazon

2014-09-01

Les chiens sont plus humains que prévu


Des chercheurs américains sont parvenus à démontrer à travers une étude que nos fidèles amis canins sont également capables de ressentir de la jalousie et de l’exprimer par un comportement bien spécifique.

Personnellement, ce n'est pas une nouvelle, pour moi et mon Bouledogue Français. On le sait depuis toujours, nos amis canin ressentent beaucoup d'émotions. Pour ma part, je dirais qu'il sont capable de ressentir tous les sentiments qui font l'essentiel d'un être vivant.

Des chercheurs de l’université de Californie à San Diego ont récemment publié, dans la revue scientifique PLOS ONE, les résultats de la toute première étude expérimentale de la jalousie chez les chiens. Cette dernière montre très clairement que nos toutous adoptent un comportement jaloux lorsque l’attention de leur maître est portée vers un autre objet. Cela signifie qu’un aspect de cette émotion existe chez au moins une autre espèce que l’homme. C’est un grand pas en avant pour la science puisque beaucoup ont affirmé, en raison des cognitions complexes qu’ils pensaient nécessaires à cette émotion, que la jalousie se manifestait exclusivement chez les humains. Certains ont même été jusqu’à avancer que la jalousie requerrait une certaine introspection et une habilité à appréhender les intentions volontaires.

"Autrement dit, il n'y a que l'homme pour passer son temps à regarder son nombril" (Mais bon, de là à dire que tous se qui fait l'homme est propre à l'homme, il faut arrêter)

Cependant, cette analyse affiche certaines limites car les précédentes études se sont principalement concentrées sur la jalousie au sein d’une relation amoureuse vis à vis de l’infidélité, négligeant ainsi toutes les autres formes de cette émotion. Ainsi, la jalousie ne résulte pas obligatoirement d’un litige au sein d’une relation de nature amoureuse ou sexuelle : elle peut également se manifester à l’encontre de membres de votre famille, de collègues ou encore d’amis. Cela pourrait donc suggérer que cette émotion a évolué pour s’établir comme une façon de protéger ses ressources dans divers types de relations et que les animaux pourraient la ressentir…

Étrangement, je dirais plutôt qu'elle a évoluer d'une "façon à protéger ses ressources" chez toutes les espèces animal à des "litige(s) au sein d’une relation de nature amoureuse ou sexuelle" et non l'inverse. 

Pour lever le doute sur la possibilité de l’existence de la jalousie chez les chiens, les scientifiques de l’UC San Diego ont réalisé un test expérimental sur plusieurs de nos fidèles compagnons à quatre pattes, en suivant le même processus utilisé pour détecter la jalousie chez les enfants. Ils ont enregistré les réactions comportementales de 36 canidés dans leur propre domicile.

Le maître devait ignorer son compagnon et jouer avec 3 objets différents : un chien en peluche qui aboie et remue la queue, une citrouille-lanterne et un livre. Les propriétaires cobayes avaient pour consignes de traiter la peluche et la lanterne comme s’il s’agissait de leur toutou, pour ce qui est du livre, ils devaient le lire à haute voix. Les chercheurs ont ensuite analysé les réactions des canidés selon 3 critères : l’agressivité, la recherche d’attention et l’intérêt porté au maître ou à l’objet.

Ils ont pu constater que les canins ont adopté un comportement considérablement plus jaloux lorsque leur propriétaire jouait avec la peluche canine. En chiffres, 42 % d’entre eux ont aboyé sur le jouet en forme de chien et seulement un s’est comporté de la même façon avec les 2 autres objets. De plus, 86 % des canidés qui ont servi de cobayes pour l’étude ont reniflé le postérieur de la peluche.

Ce dernier fait est relativement intéressant puisqu’il montre qu’aussi fictif soit-il, ce jouet animé a été perçu comme un vrai chien et considéré comme rival. Cette étude prouve donc que la jalousie n’exige pas nécessairement une introspection et des capacités cognitives complexes. En d’autres termes, la jalousie existe, sous une forme primaire, également chez nos amis canins qui sont capables de ressentir cette émotion et de l’exprimer lorsqu’ils se sentent menacés par un concurrent.

FREEDOM

Pour ma cette étude sert juste à faire taire les pseudos intellectuels et leur croyance biaisée qui considèrent propre à l'homme tout ce qui fait l'homme.

Après, il ne faut pas tous mélanger. C'est l'interprétation de la science par des pseudos intellectuels prétendument scientifique que je critique et non la science elle-même qui vient de leur mettre les pendules à l'heure ici.

Même si un détail qui m'a quand même fait rire, à la fin, où il est dit que la jalousie existe donc "sous une forme primaire ne nécessitant pas de capacité cognitive complexe chez le chien".

Amusant de voir que face à ce genre d'étude les scientifiques préfèrent rabaisser la jalousie au niveau du chien plutôt que d'élever celui-ci au niveau de l'homme.

L'ego humain est déprimant. Un pas en avant, deux pas en arrière...

Gros coup de gueule de ma part, donc, concernant imbécillité humaine qui a malheureusement encore de beau jour devant elle.

Donc pour conclure : BOULEDOGUE FRANÇAIS POWWWAAAAA !!!! (Ou Bulldog French, comme vous voulez ^^)

Et vous ? Que pensez vous de cette article ? Est-ce une surprise pour vous ?

Retrouvez la source de l'article :
http://dailygeekshow.com/2014/09/01/chiens-ressentent-jalousie/

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...