Bandeau Amazon

2014-12-14

4 maladies du squelette



Voici le quatrième article d'une série consacrée à la santé du Bouledogue Français et tiré de l'excellent livre, "Le Bouledogue Français" de Françoise Girard que je voudrais partager avec vous. Je vous conseils d'ailleurs son livre si vous voulez plus d'informations, je l'ai mis dans la boutique pour vous.

Aujourd'hui nous allons parler du squelette et des problèmes les plus courant.


La hernie discale


Le plus classique des troubles moteurs qui atteignent les Bouledogue Français est la hernie discale. Le disque cartilagineux, présent entre chaque vertèbre, et qui sert d'amortisseur, vieillit prématurément, durcit, se déforme et peut comprimer et léser la moelle, présent dans le canal rachidien.
Les hernies discales siègent de préférence aux différentes charnières de la colonne vertébral, charnière cervico-thoracique et surtout thoraco-lombaire -au-dessus des pattes arrières), mais elle peuvent survenir à tout autre endroit de la colonne vertébrale. Elles peuvent progresser lentement ou s'installer brutalement en quelques heures, occasionnant une douleur intense, des difficultés au déplacement, au saut, pouvant aboutir à la paralysie complète. La radiographie, et, dans les cas graves, la myélographi, permettent de déterminer le lieu et les causes. Si l'animal conserve sa sensibilité et peut marcher, le simple repos complet en cage ou dans un lieu de repos réduit pendant une dizaine de jours, puis une convalescence sans effort pendant trois semaines peuvent permettre de juguler le mal. Mais les épisodes douloureux passagers peuvent se renouveler.

Par contre, en cas de perte de sensibilité, de parésie ou de paralysie, la thérapeutique est chirurgicale et doit être entreprise dans les heures qui suivent. Plus l'opération aura eu lieu rapidement, moins les lésions médullaires seront importantes et plus grandes seront les chances de récupération.

La dysplasie de la hanche


Le Bouledogue Français est un molossoïde léger de moins de 15 kg.
Jusqu'à présent on peut dire qu'il est peut atteint par la dysplasie de la hanche et ue les cas rencontrés sont individuels.
Elle n'a fait l'objet, à ce jour, en France, d'aucune étude particulière dans la race, compte tenu de la rareté des cas avérés.
Par contre, le Bouledogue Français présente une hyper laxité ligamentaire qui lui permet de se reposer, les postérieurs complètement allongés en arrière.
Cette distension peut occasionner une démarche chaloupée à ne pas confondre avec la dysplasie.


La luxation de la rotule


Elle n'est ni plus ni moins présente que dans d'autres races. Elle peut être acquise ou congénitale. Elle se caractérise par une boiterie discontinue avec marche sur trois pattes. Elle est généralement soignée chirurgicalement.


La chondrodystrophie


Elle est présente dans la race. Elle conduit à un raccourcissement des os.
Les Bouledogues Français ne serait pas ce qu'ils sont s'il ne présentaient pas cette caractéristique raciale. Ce ne serait pas des troubles locomoteurs sérieux, en comprimant les vertèbres.



Et vous ? Que pensez-vous de cet article ?

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...